juin 02

En route vers le Sud de l’île du Sud

Ecrit par Ilona et classé dans la rubrique Nouvelle-Zélande | Southland

Au petit matin (11h), on reprend notre van qui a fait un stop chez le garagiste. La batterie rechargée, direction la côte de l’extrême sud!

Mais pas avant de voir de nos propres yeux la rue la plus pentue au monde selon le Guinness des records, Baldwin Street.

Effectivement, on ne l’aurait pas tentée en voiture mais à pied, ça se fait tranquillement!

Baldwin Street

Un zoive

Toujours aussi naturelle sur les photos

Toujours aussi naturelle sur les photos

Puis la route continue, comme prévu, vers le sud de l’île jusqu’à ce que nous entrions dans une sorte de parc naturel où les villes se font de plus en plus petites et de plus en plus rares. Même la ville en milieu de parcours dont le nom est écrit sur la carte en taille moyenne ne vend pas d’alcool. Nous nous retrouvons, pour la première fois depuis le début de ce périple, en rade de bières. Si nous sommes encore là aujourd’hui, c’est que nous avons su trouver en nous des capacités mentales enfouies au plus profond pour survivre sans apéro!

Sur la route, quelques jolis points de vue:

kaka point

L'extrême sud

sunshine

Ce soir là, grande première, nous découvrons l’existence des D.O.C.(Department of Conservation). Ce sont des aires de campings avec plus ou moins d’équipements et plus ou moins facilement accessibles. Ils peuvent être payants (6dollars par personne à mettre dans une « Honesty Box » LOL) ou gratuits (mais faut pas avoir peur de s’essuyer avec ses mains).
On n’a pas souvent payé mais une ou deux fois quand même (le couteau sous la gorge).

Et donc, nous découvrons leur existence totalement par hasard en suivant les indications de la dame de l’office de tourisme. Elle devait penser qu’on connaissait déjà le principe mais nous on s’attendait à un vrai camping avec un petit magasin vendant de la… bière. Or, quand on commence à prendre la route de gravier qui tourne dans tous les sens et n’en finit jamais en ne croisant personne d’autre que des fermiers en tracteurs, on commence à se poser des questions… Evidemment, on se trompe de route sous l’oeil moqueur des moutons (des bêtes extrêmement curieuses), mais on arrive finalement au bord d’une jolie plage isolée où sont déjà installés plusieurs voisins. Malgré l’absence de lumière dans les toilettes, on aperçoit avec la lampe torche le fond du trou et on comprend que beaucoup de gens sont passés avant nous… Ce n’est donc pas une blague.

C’est marrant quand on pense qu’on a fait l’île du Nord pendant 15 jours sans jamais entendre parler de ces D.O.C. et qu’on a parfois dormi sur des parkings publics, en ayant peur de se faire réveiller par des gendarmes, pour ne pas payer le camping!

Mout mout

Le camping au petit matin

Le camping au petit matin

Le lendemain matin, on refait la route de gravier dans le sens inverse (12km je crois, rien que ça) pour poursuivre notre chemin. Différents stops offrent la possibilité de prendre une grande bouffée d’air frais au pied de superbes chutes d’eau. On a aimé!

Waterfall

Fresh Air

Nous passerons la nuit sur Curio Bay, une jolie plage où l’on peut nager avec les dauphins, voir des phoques, etc. etc. Sauf que nous, on est en hiver et qu’apparemment, en hiver, les dauphins aussi se les caillent et s’en vont vers des côtes un peu plus chaudes… Too bad. Du coup, le lendemain matin, on est allés se prendre une petite dose de pingouins parce que ça fait toujours du bien! Ci dessous, un pingouin bien blasé!

Georges

Cet article a été lu 1 516 fois et il y a 17 commentaires.

→ Laisser un commentaire (obligatoire)

Ton prénom ou pseud0nyme :

 

Le contenu de ton message :


 

→ 17 commentaires

Vous pouvez choisir votre propre avatar en utilisant le service Gravatar.
Les autres avatars sont générés automatiquement avec votre prénom et Google images.
  • jeudi 6 juin 2013 à 13 h 18 min
    Nicko :

    Trop chouette la route en pente, j’aurais adoré avoir ça près de chez moi quand j’étais petit. Ça doit être excellent de le descendre en vélo (en revanche tu dois en bousiller des chaussures en essayant de freiner…)

  • jeudi 6 juin 2013 à 13 h 17 min
    Chinese Nickuu :

    LoL LoL LoL (aussi dit Triple LoL).

    GG est entre le niveau 0 et 1 au footing : il n’arrive pas à atteindre le stade près du parc de Procé lors des footings…

    @malou : jeune obi wan, le chemin est encore long avant d’arriver au niveau de GG et moi au Time’s Up !

  • lundi 3 juin 2013 à 19 h 01 min
    Nene :

    Aaah mais c’est ca dont tu me parlais dans un mail Ilo et que je n’avais pas compris! Mettre 6 dollars dans une boite.. C’est marrant en tout cas!

  • lundi 3 juin 2013 à 17 h 09 min
    jejeremy :

    @gael : C’est toi qui sent le cheese pas les chaussures…

    Le niveau 3 à été atteint depuis la semaine dernière : Je suis pas loin du niveau 4 mais il me manque encore une graine de tournesol ainsi qu’un surimi à moitié mangé (par une personne chauve).

  • lundi 3 juin 2013 à 16 h 53 min
    louisette :

    Vous aimez bien vous photographier en train de sauter en l’air (je précise)!
    Nico doit être content de voir une photo concernant le caca…

  • lundi 3 juin 2013 à 9 h 19 min
    bib :

    photo 2 : on dirait que gael est à genoux sur un scooter invisible

    photo 4 : j’ai confondu gael avec une branche et ca me fait penser que j’aimerai bien que vous relanciez le jeu « cherchez gael (ou ilo) dans les paysages »

    +1000 points pour la photo du pingouin blasé

  • lundi 3 juin 2013 à 8 h 26 min
    jejeremy :

    @malou : Deal, tu te mettra avec gael ^^

    @GAel : Je suis sur qu’on se rend pas compte sur les photos et que c’est encore plus en pente. Bravo pour avoir monté!!

    GAel tu fais toujours des footing? ^^

    Réponse de Gael : Non je n’ai pas eu le temps de faire des Footing bande de sacs car j’explore le Monde chaque jour avec mes petits pieds et des nouvelles chaussures Merell que j’ai acheté cher à Queenstown. Mais c’est bien vous allez pouvoir atteindre le niveau 3 en mon absence ! Je ferai des footings à Bali car je garde mes vieilles chaussures troués qui sentent fort le cheese.

  • lundi 3 juin 2013 à 6 h 05 min
    Gael :

    Il faut faire venir le Guinness Book des records alors :)
    Pour ceux qui veulent en savoir plus : http://en.wikipedia.org/wiki/Baldwin_Street

  • lundi 3 juin 2013 à 4 h 44 min
    florence :

    pour la route la plus pentue du monde, je proteste. On en a largement des comme ça à La Réunion! Pour les pingouins, je m’incline.

  • dimanche 2 juin 2013 à 18 h 48 min
    phil :

    y a des panneaux un peu too much mais bon y a même un footballeur qui s’appelle comme cela le pauvre

  • dimanche 2 juin 2013 à 16 h 51 min
    malou :

    Pour répondre au commentaire de Jérémy, on rejouera au time’s up ensemble parce que j’ai compris le truc maintenant et je gagne tout le temps :p (mode prétentieuse OFF)
    Ca me fait penser à San Francisco la rue en pente, tiens!
    Superbes les chutes!

  • dimanche 2 juin 2013 à 15 h 35 min
    Geneviève :

    C’est top de vous voir sauter régulièrement ! vous avez la forme ! Gaël je ne sais pas si tu te rappelles mais quand tu étais petit tu sautais sur place quand tu étais heureux ! Les sauts ont pris de l’ampleur :-)

  • dimanche 2 juin 2013 à 15 h 33 min
    Geneviève :

    la route, elle sert de piste de ski de temps en temps ?

  • dimanche 2 juin 2013 à 12 h 05 min
    jejeremy :

    Trop cool la cascade, le pingouin ou dirai Gaël quand il perd au time’s up autrement dit à chaque partie ^^

  • dimanche 2 juin 2013 à 12 h 00 min
    master comment :

    troi’z

  • dimanche 2 juin 2013 à 12 h 00 min
    jejeremy :

    deu’z

  • dimanche 2 juin 2013 à 12 h 00 min
    jejeremy :

    preum’s



Oloin.net - le blog qui est loin.